Titulaire du marché UGAP des solutions de traçabilité, de suivi et de sécurisation des biens et des personnes

Les terminaux, PDA et tablettes durcies Zebra Enterprise intégrés dans les solutions Groupe PRISME passeront directement d’Android™ 11 à Android 13. Voici pourquoi.

Ce post résume la position conjointe du Groupe PRISME et celle de Zebra Technologies, avec les interviews de Julie Johnson, Vice-Présidente et General Manager, Mobile Computing, Zebra Technologies, Bruce Willins, Technology Solutions Engineering Fellow, Zebra Technologies et Bernard Rubinstein, Président du Groupe PRISME. Il reprend notamment, en la traduisant en français, une conversation postée originellement sur le Blog Zebra.

___________________

Bernard Rubinstein, Groupe PRISME : Il est important de perturber au minimum l’écosystème applicatif de nos clients. A chaque évolution d’Android, nous devons faire des arbitrages entre l’intérêt de déployer une nouvelle version d’Android, ou l’un des nombreux patchs publiés par Google, ou au contraire celui de conserver l’environnement applicatif client inchangé. Nous échangeons par conséquent très régulièrement avec nos partenaires Google et Zebra Technologies pour comprendre si l’évolution résulte ou non en l’ajout de fonctionnalités d’entreprise majeures ou indispensables au vu de l’activité de nos clients et de leurs contraintes opérationnelles, au niveau de la sécurité notamment. La conclusion partagée par le Groupe PRISME et par Zebra Technologies peut étonner : ce n’est pas toujours le cas. Notamment en ce qui concerne la version 12 d’Android.

Bernard Rubinstein, Président du Groupe PRISME et l’un des partenaires stratégiques de Zebra Technologies en France

Julie Johnson: Nous sommes convaincus qu’il est dans l’intérêt de nos clients de faire passer le portefeuille complet de terminaux mobiles de Zebra, y compris les futurs appareils 5G et Wi-Fi 6, directement de Android 11 (A11) à Android 13 (A13) , en «sautant» Android 12 (A12).

C’est l’année du « 10 » pour Zebra et Android™. Au cours des 10 dernières années, nous avons publié 10 versions majeures du système d’exploitation Android remontant à Android « Gingerbread » en 2011. Nous avons également livré plus de 10 millions d’appareils Android. Plus récemment, nous avons été les premiers à lancer des appareils Android 11 (A11) de niveau entreprise sur le chipset Qualcomm SD660 et avons prévu de faire passer ces appareils à Android 14 (A14).

Au fil des ans, nous avons appris qu’Android est un environnement très dynamique et qu’il est parfois nécessaire d’adapter notre stratégie pour répondre aux exigences des clients. Tel est le cas à l’approche d’Android 12.

Maintenant, je suis sûre que certaines personnes ont des questions sur cette approche. Donc, Bruce Willins et moi voulions partager les circonstances qui ont conduit à cette décision, que nous n’avons pas prise à la légère :

Julie : Nous avons toujours travaillé dur pour éviter de sauter une version du système d’exploitation, mais je sais que dans ce cas, nous avons estimé que la transition de A11 à A13 était dans le meilleur intérêt de nos clients. Alors, comment résumeriez-vous les facteurs qui nous ont amenés à prendre cette décision?

Bruce Willins: Oui. Mais, comme beaucoup le diront probablement, ce n’était pas notre seule option. En fait, nous avions le choix entre :

  1. faire une succession rapide de versions de système d’exploitation, ou
  2. faire une transition directe de A11 à A13.

L’option 1 oblige les clients à migrer rapidement d’une version à l’autre, ce qui perturbe leurs activités et impose une charge de ressources importante. L’option 2 n’a pas un tel impact. Cependant, il oblige les clients à renoncer à toutes les fonctionnalités A12 en prévision de A13. Cela a nécessité un examen très attentif des fonctionnalités de A12. Après une analyse plus approfondie des changements de Google, nous avons confirmé qu’il n’y avait pas d’ajouts majeurs de fonctionnalités d’entreprise dans A12 qui auraient un impact sur l’expérience utilisateur et/ou les opérations des clients.

Forts de ces informations et des différentes options disponibles, nous avons mené des entretiens avec le personnel interne, les partenaires et les clients, y compris les utilisateurs finaux, pour obtenir leur avis. Ils ont massivement convenu que la meilleure option était de passer directement de A11 à A13. Donc, c’est ce que nous allons faire.

Les appareils mobiles Zebra Enterprise intégrés dans les solutions Groupe PRISME passeront directement d’Android™ 11 à Android 13

Julie : Je sais que certains clients développent actuellement des applications pour A12 et se tourneront vers nous pour savoir quoi faire ensuite. Je crois que vous avez déjà parlé à quelques-uns. Ont-ils exprimé des inquiétudes quant à cette décision en termes d’expérience utilisateur ou d’impact opérationnel ?

Bruce : Avant tout, nous voulons éviter que les clients développent leurs applications pour A12 en prévision d’une version A12. Comme vous l’avez noté, nous réalisons que certains clients ont peut-être déjà commencé sur A12. Et ces clients ont finalement deux options : annuler leurs modifications à A11 ou repousser leur version jusqu’à ce que A13 soit disponible. Nous ne faisons pas ici de recommandation universelle, car chaque client doit décider quoi faire en fonction de ses objectifs commerciaux et de sa situation actuelle.

Mais je souhaite faire un commentaire sur Android en général qui pourrait aider certains clients à évaluer ces deux options : en décembre 2021, 65 % de tous les appareils Android grand public et d’entreprise dans le monde fonctionnaient encore sous A10 ou sous un système d’exploitation Android antérieur. version. Beaucoup doivent encore passer à A11, et encore moins à A12. Ainsi, lorsque vous déterminez la version du système d’exploitation ou le niveau d’API que vous devez cibler pour Android, il est important de prendre en compte les versions du système d’exploitation exécutées sur les appareils Android actuellement en service, en plus de réfléchir aux besoins futurs.

Julie : Bien sûr, lorsque vous regardez un calendrier et voyez à quel point nous sommes sur le point de déployer A13 dans le portefeuille de Zebra, vous commencez à comprendre pourquoi il était plus pertinent de passer directement de A11 à A13.

Bruce : Vous avez raison. Tous les appareils Zebra sur la plate-forme SD660, ainsi que nos nouveaux produits WLAN, recevront le support A13 à partir de mars 2023. Nous publierons A13 pour les produits WAN de manière continue entre mai et juillet 2023. Donc, environ 12 à 18 mois à partir de maintenant . Mais si l’on considère que la validation d’un nouveau système d’exploitation peut prendre 7 à 9 mois, les clients auraient essentiellement déployé A12 puis, quelques mois plus tard, auraient dû recommencer le processus pour passer à A13.

Julie : De plus, comme vous l’avez mentionné, il n’y avait pas de fonctionnalités d’entreprise trop convaincantes dans A12 par rapport à A11. Il est donc possible que tous ces efforts pour se précipiter vers A12 puis passer immédiatement à A13 n’en valaient pas nécessairement la peine pour nos clients.

Bruce : C’est vrai. Bien que Google répertorie techniquement trois changements d’entreprise pour les appareils appartenant à l’entreprise tels que ceux que nos clients achètent chez Zebra, l’un d’entre eux – la désactivation USB – est déjà pris en charge sur les appareils Zebra, de sorte que les clients bénéficient déjà de cette fonctionnalité. Les deux autres précisent que :

  1. Les appareils appartenant à l’entreprise avec un profil professionnel peuvent limiter les méthodes de saisie utilisées dans le profil personnel pour n’autoriser que les méthodes de saisie du système.
  2. Dans Android 12, vous pouvez créer une « delegation scope ». Activez et collectez les événements du journal de sécurité en appelant setDelegatedScopes() et en transmettant DELEGATION_SECURITY_LOGGING. La journalisation de sécurité aide les organisations à recueillir des données d’utilisation à partir d’appareils qui peuvent être analysés et évalués par programmation pour détecter tout comportement malveillant ou à risque. Les applications déléguées peuvent activer la journalisation de sécurité, vérifier que la journalisation est activée et récupérer les journaux de sécurité.

Et il existe plusieurs ressources en ligne disponibles décrivant tous les changements A11 à A12 pour ceux qui veulent en savoir plus :

  1. Dans l’ensemble – https://developer.android.com/about/versions/12
  2. Entreprise – https://developer.android.com/work/versions/android-12
  3. Fonctionnalités et API – https://developer.android.com/about/versions/12/features
  4. Différences d’API – https://developer.android.com/sdk/api_diff/s-dp1/change

Julie : Je suis certaine que les clients continueront à bénéficier de l’assistance LifeGuard™ pour les appareils A11 jusqu’à la mise à jour A13, n’est-ce pas ?

Bruce : Oui. Conformément à notre politique LifeGuard, un système d’exploitation reçoit des mises à jour de sécurité mensuelles jusqu’à ce qu’une version plus récente soit lancée ou que le support de sécurité de Google se termine. La prise en charge de Google Security pour A11 ne devrait pas prendre fin avant 2024, date à laquelle A13 sera disponible. Ainsi, les clients continueront de recevoir des mises à jour mensuelles sur A11 jusqu’à la version A13, date à laquelle A11 recevra des mises à jour trimestrielles pendant sa période de transition d’un an vers le système d’exploitation.

Julie : J’imagine que tous les concurrents de Zebra sont dans une situation similaire, n’est-ce pas ? Il n’y a vraiment rien de spécial que d’autres pourraient faire d’un point de vue technique pour éviter des circonstances similaires.

Bruce : Oui, les concurrents utilisant le même SoC Qualcomm font face à un défi comparable : abandonner le système d’exploitation A11 et « rattraper » les versions suivantes ou retarder leurs nouveaux produits et passer directement d’Android 10 à A12, «sautant» ainsi A11. De nombreux concurrents n’ont pas encore sorti de produits A11 comme nous.

Julie : Pourtant, les clients se tournent vers Zebra pour maintenir un degré relativement élevé de synchronisation du portefeuille en ce qui concerne les versions du système d’exploitation et le calendrier des versions. Alors, pouvez-vous expliquer un peu plus comment cette décision affectera la synchronisation des versions de notre système d’exploitation, indépendamment de ce que les concurrents décideront de faire ?

Bruce : Absolument. Comme indiqué précédemment, plusieurs de nos nouveaux produits arriveront sur le marché sur A11 vers le deuxième trimestre de cette année. Nos produits SD660 déployés sont actuellement sur A11 et doivent faire l’objet d’une mise à niveau du système d’exploitation vers A12 vers le troisième trimestre 2022. Ainsi, si nous devions passer à A12 conformément à un calendrier de mise à jour « normal » du système d’exploitation, dans ce scénario, le portefeuille serait divisé . Une moitié serait diffusée sur A11 et l’autre moitié sur A12 dans sur une période d’un trimestre. Bien qu’il s’agisse d’une option, cela ne profite vraiment à personne.

En fait, cela nous place dans une position similaire à celle décrite précédemment : soit nous accélérons les versions du système d’exploitation – en publiant plusieurs versions du système d’exploitation en succession rapide – soit nous maintenons les produits SD660 sur A11 en conjonction avec nos nouveaux produits et transférons l’ensemble du portefeuille vers A13. . Encore une fois, ce dernier est la meilleure option pour les clients et même les partenaires qui soutiennent nos clients.

Julie : Je sais que nous nous sommes engagés sur l’OS Android pour les prochaines années, et nos appareils A11 actuels seront entièrement pris en charge via Android 14. Mais je suis sûre que les clients veulent savoir si ce scénario de « saut » pourrait se reproduire à l’avenir. . Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui sur la base des discussions que l’équipe d’ingénierie a avec Qualcomm et avec Google ?

Bruce : Bien que cela ne soit pas impossible, la probabilité que cette situation se reproduise à l’avenir est hautement improbable. Notre décision de passer de A11 à A13 reflète la confluence de plusieurs événements, notamment l’introduction de nouveaux SoC dans le portefeuille Zebra, des exigences de déploiement client pour plusieurs nouvelles technologies clés et la sortie de production par Qualcomm de nouveaux SoC sur un système d’exploitation mature (A11) . Qualcomm est conscient des défis résultant de la sortie d’un nouveau SoC sur un système d’exploitation mature, et nous travaillons avec eux pour éviter cela dans les futures versions de SoC.

En ce qui concerne A14, nous continuons à suivre l’engagement de Qualcomm de prendre en charge A14 sur SD660 et les futurs SoC.

Julie : Pour récapituler, le lancement de nos produits sur A11 est la seule option pour respecter les délais exigeants de nos clients pour le déploiement de nouveaux produits 5G/Wi-Fi 6/AI/ML en 2022. Et, à l’avenir, la voie optimale pour réduire le temps entre l’open source du système d’exploitation et la sortie du produit Zebra, et pour aligner les versions du système d’exploitation sur l’ensemble du portefeuille Zebra, est de passer de A11 à A13.

Bruce : c’est exactement ça!

Julie : Donc, somme toute, cette décision nous permettra de mieux répondre aux besoins actuels et futurs des clients.

Bruce : Absolument. Comme vous l’avez déjà dit, tout ce que nous faisons aujourd’hui vise à protéger les investissements des clients dans les solutions de mobilité Zebra Android pendant de nombreuses années.

Bernard Rubinstein : si vous avez des questions sur la stratégie Android du Groupe PRISME ou de Zebra Technologies, ou si vous souhaitez comprendre comment la décision de passer de Android 11 à Android 13 pourrait avoir un impact sur la feuille de route de migration Android de votre organisation, nous vous invitons à contacter le Groupe PRISME.

Julie Johnson, Vice President & General Manager, Mobile Computing, Zebra Technologies
Bruce Willins, Technology Solutions Engineering Fellow, Zebra Technologies
Cliquez ici pour suivre l’actualité du Groupe PRISME sur LinkedIn

Laisser un commentaire